La démocratie selon notre mai(t)resse

Publié le par Isabelle BUAT

La démocratie selon notre mai(t)resse

PARASITE "VENTS ET MARÉES"

Aujourd’hui Mercredi 17 Février 2016, la mairesse a réuni son «conseil de guerre». Elle a oublié de m’inviter. C’est ballot !

Il est vrai que certains membres de ce «conseil de guerre» nous appellent «les parasites ». «Il faut laisser les parasites de côté» disent-ils.

La mairesse enfonce un peu plus son équipe municipale dans le déni de la démocratie et dans le non-respect des procédures.

«Les parasites» de Vents et Marées ont pris les photos de tous les véhicules stationnés ce soir sur les parkings avant et arrière de la mairie. Vous êtes repérés !

La démocratie selon notre mai(t)resse

Au 1er étage: la salle du conseil

En ne convoquant pas tout son Conseil à une réunion plénière, la mairesse fragilise à nouveau, TOUTES les délibérations de la prochaine séance du conseil municipal qui seront, de ce fait, TOUTES susceptibles de faire l’objet d’un recours auprès du tribunal administratif. En effet, l’article L. 2121-13 du CGCT précise : «Tout membre du conseil municipal a le droit, dans le cadre de sa fonction, d'être informé des affaires de la commune qui font l'objet d'une délibération».

C’est d’autant plus regrettable que nous sommes à quelques jours du budget et que des décisions importantes sont à prendre pour l’avenir de notre commune.

On est évidemment accoutumé, mais nullement résigné, aux violations réitérées des règles et procédures ... auxquelles l'intervention de la Justice peut (tardivement) remédier. En revanche, le mépris effronté, voire même injurieux, affiché par la mairesse à l'égard du débat, et plus encore des débatteurs, ne serait-t-il qu’un aveu de faiblesse et d’incompétence ?

Ce soir encore, la démocratie locale n’en sort pas grandie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article