Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !

Publié le par Isabelle BUAT

Rappel : En 2003, la commune de Mellé faisait l’acquisition de la carrière de la Beurrière afin de sauvegarder ce patrimoine industriel et humain témoin de l’exploitation du granit sur notre territoire.

Dix années plus tard, le projet du parcours des cinq énergies était lancé pour valoriser ce site de manière ludique et pédagogique.

Le 18 Octobre 2014, Madame Tylek inaugurait en grandes pompes le circuit des cinq énergies en présence de Monsieur Fraquet, Sous-préfet, de Monsieur Dubreil représentant le conseil départemental, de Monsieur Louis Pautrel, président de Louvigné Communauté et de représentants des communes du canton.

Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !

Extrait du journal municipal de Décembre 2014 (consultable sur le site de la mairie de Mellé, cliquer Ici ).

A la page 7 du même journal, la mairesse écrivait :

Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !

Bien, qu’à cette époque il restait encore 9 mois de garantie, aucune attraction n’a été remise en état. Ainsi, ces 722 000 € d’argent public sont jetés par la fenêtre !

Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !

Les cinq énergies étaient :

  • L’eau (Animation les vél’eau)
  • L’air, le vent (La butte aux vents des éoliennes)
  • Le soleil, le feu (les panneaux solaires)
  • La terre (la géothermie et la biomasse)
  • Et le granit, l’énergie du Pays de Louvigné du Désert (la carrière de la Beurrière).

 

Que sont devenues les animations représentant ces énergies ?

Voici des photos prises par mes soins Mercredi 31 Août 2016 :

Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !

Les Vél’eau, représentant l’énergie « l’eau ». Ils sont abandonnés, en panne, au milieu d’herbes folles.

Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !

La butte aux vents des éoliennes, représentant « l’air, le vent ». Sans doute se sont-elles envolées… 

Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !

Les panneaux solaires, représentant « le soleil, le feu ». Eux aussi sont en panne.

Je n’ai pas pris de photos ni testé le fonctionnement de la géothermie, représentant « la terre », mais il y a fort à parier que les dysfonctionnements mentionnés par la mairesse sur le journal de décembre 2014 n’ont pas été résolus.

Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !

Voici aujourd’hui la représentation de la cinquième énergie : « le granit ». La plate-forme permettant la vue sur la carrière, renversée sur le côté et la carrière de la Beurrière rendue inaccessible au public après sa cession à perte, sans aucune justification d’intérêt général et contre l’avis d’une grande partie de la population.

Certains diront que le projet des cinq énergies était un bel exemple de gâchis d’argent public. Il ne m’appartient pas de juger de l’opportunité d’un projet validé par toutes les autorités institutionnelles et politiques locales :

  • Le conseil général (départemental) et donc Louvigné Communauté en charge de répartir ses subventions ;
  • Le conseil régional et donc le pays de Fougères et son président, député de notre circonscription ;
  • L’état qui a accordé une subvention et dont les représentants ont manifesté publiquement leur soutien :
    • Le préfet de région Monsieur Cadot qui a posé la première pierre de la maison Eco-Habitat, sixième station du circuit
    • Le sous-préfet, Monsieur Fraquet, présent à l’inauguration du 18 Octobre 2014,
  • Le sénateur Monsieur de Legge qui a participé par l’intermédiaire de son enveloppe parlementaire.

Ainsi, toutes ces autorités locales ont validé, investi et porté le projet de cet équipement sabordé par la nouvelle municipalité.

L’attribution des subventions par les différents partenaires imposait  à la commune une exploitation sans modification jusqu’en 2024. Une plaque indiquant le nom des financeurs devait être implantée de manière visible sur le site jusqu’à cette même date.

Voici aujourd’hui cette plaque :

Dans quelques semaines, ce sera le deuxième anniversaire du circuit des cinq énergies !

Photo prise le 6 Juillet 2016.

 

Elle est oubliée pleine de poussière derrière une chaise dans un coin de la salle du conseil municipal….

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 06/09/2016 18:44

Une destruction nette et rapide : la vente hâtive de la Beurrière et le délabrement des équipements ne sont pas le fruit d'une négligence ! Mais bien la preuve d'une volonté politique tenace de détruire ce qui avait été réalisé par l'équipe précédente. C'est avoir bien peu de respect aux autorités publiques qui ont porté ce projet.
Que restera-t-il de Mellé ? Petite commune très en avance sur son temps qui faisait tant d'envieux.
Est-ce la réussite exemplaire de l'ancienne équipe qui dérange tant le conseil ? Ça leur a fait si mal que ça ? Quelle haine les anime tant ?
Ont-ils pensé à l'avenir des habitants ?
Activité économique ?
Activité touristique ?
Activité sociale ?
Activité culturelle ?
...
Ont-ils réfléchi au gâchi matériel financier et humain ?
Leur état d'esprit rappelle des temps révolus. On connait tous des dictateurs qui n'ont pas bien terminé leur histoire.
Le vent va aussi tourner à Mellé et reprendre la raison du bon sens !
C'est tout ce qu'on souhaite !

Anonyme 04/09/2016 09:51

A la lecture de cet article, on comprend mieux le bien-fondé des procédures dont Madame Tylek se plaint. Par contre, je n'arrive pas à comprendre qu'on ai pu arriver à ce gâchis. Comment les élus peuvent-ils se présenter aux habitants après un tel massacre ? Et en plus, ils appellent ça du travail !!

1 contribuable 02/09/2016 20:43

722 000 € foutu par la fenêtre! On en a tous payé une partie... Ca fait chier, j'ai les nerfs! Si j'croise un conseiller j'vais lui en causer 2 mots. Quelle honte!

1 Melléen déçu 02/09/2016 20:39

Quand est-ce que ces conseillers inconscients vont-ils arrêter de faire une confiance aveugle à Madame Tylek? Ne se rendent-ils donc pas compte qu'elle ne fait que détruire?

Anonyme 02/09/2016 20:33

C'est la révélation d'un constat d'échec de cette municipalité. Est-ce de l'incompétence ou de la vengeance? Décidément, ces élus mettent la commune à feu et à sang...

C.C 02/09/2016 07:09

Il est probable que les éoliennes soient réimplantées d'ici quelques temps, même si l'endroit n'est pas des + judicieux.
En tous cas, c'est quand même du bien gros gâchis,...Et le saupoudrage, n'y changera rien!

de BAILLIENCOURT 01/09/2016 21:55

Au nom du collectif "Mellé Vous-En !" un grand merci pour ce petit historique du parcours des cinq énergies et l'état de délabrement dans lequel il se trouve aujourd'hui.
Outre la gabegie financière que ce projet, en l'état, représente c'est toute l'importance que nos élus (et pas seulement ceux de Mellé) accordent au développement touristique et au développement durable qui sont pointés...

C.C 01/09/2016 13:14

Personnellement je suis outré que tant d'initiatives et de réalisations soient passées à la trappe, avec les conséquences que l'ont connait. La liquidation de Pierres et Nature, avec le licenciement d'employées, dont certains avaient quinze ans d’existence (emplois jeunes pérennisés). Sans compter quelque départ pour raisons personnelles!
La "défiguration" du circuit et son non entretien. La vie que cela générait ne reviendra pas!
Je suis trop bien placé pour parler de cela.Il m'aura fallu faire toutes les démarches pour liquider ce beau monde, ce beau monde, qui n'en déplaise, donnait du sens à la vie "touristique" et "animatrice" de la commune.
Des manifestations étaient, depuis bien des années, gérées et mises en place par ce personnel.
"L'ancienne" municipalité voyait un peu + loin, que que quelques reconnaissances d'élections municipales.
Je suis étonné aussi, que les politiques ne se penchent guère davantage sur cette destruction en règle.
Si cela les rassure, quelques vieilles Remington viendront leur venir en aide d'ici peu. Mais pour cela, il faut le talent d'Hemingway et non celui de quelque Pythie piochant ça et là quelques citations sur le net.