UNE MEUTE DE MOUGEONS A ETE SIGNALEE A MELLE

Publié le par Isabelle BUAT

Attention, cet animal est dangereux

Attention, cet animal est dangereux

Le Mougeon, 50% Mouton, 50% Pigeon !

On nous a signalé sur la commune de Mellé une variante locale : le conseiller municipal.

Il se nourrit exclusivement de couleuvres et de flatteries qui lui sont généreusement fournies par la mairesse.

Il a une vue très largement déficiente qui lui fait prendre les vessies pour des lanternes.

Son ouïe est également très altérée puisqu’il n’entend que la voix de la mairesse.

Il est  également très dangereux puisque, adulé par la mairesse qui lui fait croire en ses qualités et son bon sens en lui brossant le poil, abruti par la peur d’être rejeté par le groupe des autres « mougeons », la mairesse lui fait faire n'importe quoi.

Parmi les dégradations commises par nos « Mougeons » sur la commune de Mellé, on peut déjà leur attribuer la destruction du potentiel touristique de la commune avec le scandale du cadeau de la Beurrière, la destruction de la maison « Pierres et Nature », ainsi que la  perte de tout espoir de développement de la commune pour les prochaines générations avec l’échec programmé du programme de revitalisation de notre centre-bourg.

Quand on est devenu « Mougeon », la guérison est-elle possible ?

C’est très difficile, il faut faire un régime sévère en bannissant toutes couleuvres et flatteries de son alimentation. La vue et l’ouïe reviennent instantanément !

Souhaitons une prompte guérison à nos élus dans l’intérêt de notre commune.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 02/09/2016 20:46

J'espère que cet article leur ouvrira les yeux et leur débouchera les oreilles. Mellé en a bien besoin !

Anonyme. 19/08/2016 21:29

Mellé a perdu son petit charme d'antan et ses projets d'avenir.
L''écomusée n'est même plus l'écho de ce qu'il était. Une personne a mi temps fait du mieux qu'elle peut, mais ne pourra jamais porter les projets soutenus par trois salariés et de nombreux bénévoles.
Le projet du centre bourg se résume à quelques achats disparates, une boite à idées d'occasion, et quelques amusements pour enfants.
Le café est triste à mourir, il n'y a plus d'épicerie, plus de points banque et poste, pas encore de carotte.
Les ouvriers communaux mettent les bouchées doubles pour maintenir le bourg et sont forts peu assistés des élus.
Bref, c'est bien triste...La fréquentation s'en ressent, surtout la perte de Pierres et Nature, de l'attrait du chemin pédestre éducatif et de la fermeture depuis huit mois d'un multi services.
Le seul bon résultat, c'est la trésorerie...laissée par l'ancienne municipalité.
Les deux tiers de la population ont élu cette liste, bien peu de personnes se manifestent, dans trois ans, ce sera Mellé du Désert ou le désert de Mellé?