A Mellé: une belle leçon de médiocratie

Publié le par Isabelle BUAT

Le 12 avril, subventions aux associations, on vote avant de délibérer pour ne pas fausser le résultat!!!

 

Notre mairesse a insisté pour que le débat ait lieu après le vote de peur que ce "débat ne puisse influencer le vote!"

Je rappelle à la mairesse que c'est là, tout le but du d'un débat. C'est la définition même de la délibération.

Donc concernant "le vote des subventions", il n'y a pas eu de délibération, juste un vote!

Au début du "vote des subventions", alors que je demande la parole, la mairesse m'interrompt et dit:" On ne peut pas vous laisser... non...on va vous donner la parole Mme Buat, après le vote... je vous arrête... police de l'assemblée...surtout que vous risquez de fausser le vote... vous vous exprimerez... vous aurez la parole..."

Après le vote,  je redemande la parole, ainsi que Madame Tylek me  l'avait promis, elle me répond alors:" Bon, on avance... C'est le maire qui va vous parler... d'une façon très... la ferme... les subventions n'ont pas à être justifiées... c'est la loi..."

 

Je pensais, comme elle l'avait promis, que la mairesse m'aurait autorisée à m'exprimer après le vote. Mais c'était encore des balivernes! Il me semble qu'un élu devrait respecter la parole qu'il donne...

A Mellé, c'est pas un dessin humoristique, c'est la triste conception de la démocratie selon la mairesse !

A Mellé, c'est pas un dessin humoristique, c'est la triste conception de la démocratie selon la mairesse !

Ensuite les différentes étapes se sont orchestrées suivant un scénario visiblement bien préparé. Madame Tylek a plusieurs fois crié: " police de l'assemblée", pour m'empêcher de m'exprimer.

Je rappelle à Madame Tylek qu'elle ne peut exercer sa fonction de "police de l'assemblée" envers un élu.

Police de l'assemblée !

Police de l'assemblée !

Voici donc la vidéo de la délibération dans sa quasi-intégralité ...

Concernant la subvention pour l'Amicale Cycliste: Cette association localeavait sollicité 300 € et a obtenu 200 € 

Compte tenu de la générosité de la municipalité envers plusieurs associations nationales,

compte tenu que la municipalité accorde plus que demandé à certaines associations locales,

pourquoi ne pas avoir honoré la demande de l'Amicale Cycliste?

 

Encore plus injuste, Le refus d'accorder la moindre subvention à la plus importante des associations locales par son nombre d'adhérents: l'association Mellé Vous En.

Cette association avait présenté un programme d'animations pour Mellé, justifiant ainsi une demande de 500 €.

Ce programme n'a pas été transmis aux élus lors du Conseil. La mairesse a interdit tout débat de la part des élus. Aucune subvention n'a été accordée à Mellé Vous En. Ce fut une mascarade de vote. La mairesse a simplement dit qu'elle n'avait pas à justifier les subventions aux associations. Cependant, le devoir d'un élu est de rendre compte de ses décisions à ses administrés.

Par son  refus de justifier les subventions, la mairesse reconnait le caractère injuste, inéquitable et arbitraire de sa décision.

 

 

 

 

 

A Mellé: une belle leçon de médiocratie

En refusant cette subvention à une association locale qui agit dans l'intérêt commun, la mairesse et les élus qui la soutiennent, nourrissent le climat délétère qui règne dans Mellé.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 28/04/2016 09:44

Quoi?comment?.....plus de licence tabac!!!!!la carotte si chère a nos elus s est envolée comme un nuage de fumee!!!!peut etre que nos anciennes commerçantes peuvent revenir. ?Il me semble quela vente du tabac n était en rien une nécessité a leur etablissement....quelle ironie du sort ....Mellé progresse en destruction...a quand la reconstruction????

Histoire d'un crime (Victor Hugo) 29/04/2016 20:37

Comment faire les choses dans cette commune?
Le prêche (étonnant pour des laïques prônant la démocratie de la Grèce antique, ou d'époque, va savoir??) remplace ce fameux légume (c'est râpé! ou cuit!), et tous suivent et ont la patate! Avec une telle équipée, Sacré Sancho Pancha, tu feras d'la route!
Voila bien des salades (bien trop assaisonnées pour certain(e)s) et pour...par grand chose! Sauf une assiette vide de bon sens!
Ouverture prochaine d'un gastro?...j'espère;;;Car au féminin,. C'est déjà fait!
De toutes façons, vous voilà prévenu(e)s,( sans jeux de mots, cela fait désordre depuis un an ) dire ce qu'il faudrait faire, comment le faire, et ce qui pourrait être fait, et ce que vous pensiez qu'il fut fait, ce n'est qu'une histoire de conjugaison, mais jamais d'intelligence ni de bon sens, mais cela flatte...
Regarder l'astre (qu'est votre vie dans la commune), et pas le doigt,...Bon sang!

Isabelle Buat 25/04/2016 12:51

J’ai choisi de ne pas publier le commentaire anonyme (sous le pseudo de « quelqu’un »), que j’ai reçu hier après-midi car reflétant le climat délétère dans la commune, il s’attaque à une personne et n’apporte rien au débat.
Le blog a pour objet de pointer du doigt des dysfonctionnements dans la gestion de la commune, renforcer la démocratie locale, non de s’en prendre à des individus. Cette page de commentaires instaure un dialogue et offre la possibilité à chacun de s’exprimer librement dans un seul but, permettre un débat démocratique dans une commune où la mairesse dit qu’elle n’a pas à se justifier.

J'ai votée pour vous ! 25/04/2016 11:44

Pourquoi vous, nos élus ( TYLEK, BATTAIS, Christophe CHALOPIN, HALEUX, PIQUEREL, POSTE, Dominique GUERIN, HARDY, TALVA-GOURDIN, GERAULT, Christelle CHALOPIN, Pierre GUERIN, MARTIN, TENNEREL) ne venez pas vous exprimer ici ? défendez vous ! défendez notre vote !

Un aveu de raison 26/04/2016 09:19

Vous réduisez l'équipe municipale à votre vote ? vous êtes quelque part responsable de ce qui arrive alors ? Vous connaissiez peut-être déjà, au moment du vote les actions qui ont été menées jusque là ?
Vous avez voté en fait pour l'anéantissement de Mellé, il ne faut donc pas vous étonner que les élus apportent leurs aveux sur ce blog...

Une melléenne 24/04/2016 19:49

Il n'y a pas si longtemps j'étais très fier de dire que j'habitais Mellé. Mellé, petite commune du patrimoine rural de Bretagne, qui a vu son visage changer, son habitat réhabilité, son paysage se façonner et la création de la Maison pierres et nature. Je n'hésitais pas à inviter les gens de passage à venir passer une journée entre pierres et nature. Aujourd'hui qu'est devenu ce magnifique village autrefois paisible et agréable à vivre ?
Depuis 2 ans l'équipe municipale entraînée par Thérèse Tylek a fait sombrer les melléens dans une léthargie et une tristesse qu'on ne pouvait imaginer. La perfidie a pris le relais sur l'ouverture. La confiance a laissé la place à la méfiance.
Pour contrecarrer cette situation, une association est née "Mellé-vous-en" conduite par un nouvel habitant qui en venant s'installer à Mellé avec sa famille pensait continuer l'oeuvre entreprise depuis de très nombreuses années pour favoriser l'ouverture et l'accueil de nouveaux habitants. Une association qui donne la place à l'échange, à l'écoute et au respect. Mais hélàs "Mellé-vous-en" n'a pas la place qu'elle mérite. En prônant l'ouverture, la participation de tous au débat, le conseil municipal actuel préfère ignorer ses membres.
Deux ans sont passés depuis les dernières élections... Il en reste 4. La déconstruction est plus rapide que la construction...

une méléenne 22/04/2016 16:16

Vous allez finir par vous fatiguer un jour quand vous comprendrez que le conseil municipal ne s'affaiblira pas,car c'est la seule chose que vous souhaitez.
La plupart de votre petite ''bande'' ne connaissent rien de l'histoire de la commune de Mellé et sont simplement parachutés de je ne sais ou. Vous vous êtes faits avoir COMME DES BLEUS par l'ancien Maire. Vous n'obtiendrez pas ce que vous cherchez en mettant tous les jours des commentaires contre le conseil, je pense que cela les renforce plus que ne les sépare. Pour être plus brève : vous n'acceptez toujours pas d'avoir perdu mais au bout de deux ans il serait peut être temps de baisser les armes. Ce sont les Mélléens qui ont voté et eux seuls !

de BAILLIENCOURT 23/04/2016 17:17

Bonsoir Madame,

Il est vrai que nous, "étrangers", ne devons pas avoir de cerveau pour penser par nous même... C'est tellement plus simple de considérer que nous sommes manipulés, n'est-ce pas ?

Plus sérieusement si vous vous complaisez dans une idéologie conservatrice d'arrière garde, considérez que certains habitants, Mélléens tout comme vous (quelle que soit leur histoire où le temps passé dans la commune ne vous en déplaise), souhaitent au contraire voir se développer d'autres formes de relations entre les forces vives d'un territoire : élus, associations, citoyens...

Cela s'appelle la démocratie participative et, sur ce canton qui meurt, penser ensemble une façon de la mettre en oeuvre serait à la fois innovant et certainement enrichissant pour toutes les parties. Encore faut-il accepter l'idée de s'ouvrir aux autres et à un monde qui change...

Une Melléenne aussi 23/04/2016 11:45

Une Melléenne aussi de plein droit, tout comme vous, c'est cela la démocratie.
L'histoire de la commune de Mellé doit-elle justifier de tels agissements de la part des élus ? où est le rapport avec la responsabilité des élus et l'histoire de Mellé ? Mais de quelle histoire parlez-vous ? Celle d'avant, celle d'il y a plus d'un quart de sèche ?
Ne serait-ce pas plutôt un règlement de compte ?
Ceux qui sont "parachutés de je ne sais où", comme vous dites, sont des gens que vous n'acceptez pas sur le territoire, ce sont des étrangers ? Mais 'ils ne sont pas là par hasard.
Comme le disait C.C la grande majorité des descendants de pure souche Melléenne sont bien allés s'installer ailleurs et vous allez trouver normal qu'ils soient accueillis dans d'autre contrées... Alors pourquoi pas ici ?
Mellé perd toutes ses richesses, à cause des élus qui n'acceptent pas d'accueillir de nouveaux habitants ?????
C'est là l'aveu d'une mort programmée pour Mellé.
Désolé, il y a beaucoup de gens ici, qui ont choisi spécialement Mellé pour y habiter car ils y ont trouvé des satisfactions. Et cela fait partie des directions politiques que doivent prendre nos petits villages. Ce qui est fait ici, sur le plan humain et économique, est désastreux, c'est comme si vous refusiez d'évoluer. Ceux qui viennent d'ailleurs, comme vous le dites si bien, ne comprennent pas de tels agissements.
Et je ne suis pas certaine que cela plaise aux électeurs. Car cet acharnement municipal cache une moralité peu honorable. Serait-ce du racisme ?
Et pour accepter la défaite, c'est une question de mentalité aussi, car on se demande plutôt : avez-vous accepté votre victoire et sur quels mensonges a-t-elle reposé ?
On aimerait bien connaître le fond du discours de campagne électorale.
N'y a-t-il pas tromperie ?
Les Melléens ont voté, et ils ont le droit de se tromper.
Ouverture d'esprit, est un terme qui collait si bien à Mellé !
Un vrai gâchi, à quelle époque vivons-nous ?

C.C 22/04/2016 21:48

Les gens parachutés de, on ne sais où, ont un vécu pour qui,pour la plupart va vers un sens d'ouverture car ils ont vu autre chose et voient ce qui se fait ailleurs et ce qu'il est possible de faire ici et d'amener par la discussion le partage des connaissances.
Cela s'appelle "la communication"
Ici, c'est une commune avec un potentiel, du moins qui avait .Pour avoir sillonner la partie Nord du 35, le village de Mellé n'a pas grand chose a envier quand à l'embellissement, la réfection qu'il a subit et les actions qui ont été menées depuis un quart de siècle.
Que le conseil ne faiblisse pas, ce sera son choix, son droit et sa conviction.
De là a ne pas informer soit par ce blog, soit par d'autres supports, il n'y a vraiment pas de quoi fouetter un chat.
Me voila donc Horsain, comme on dit chez moi, le Nord cotentin, c'est a dire, les gens hors horizon, donc non d'origine d'un endroit bien précis que l'on s'approprie.
Faites le tour du village et aussi du canton et vous verrez le pourcentage que représente ces gens.
L'horizon est très court en ces lieux. Et surtout, regardez, ceux qui sont nés ici, et qui vont vivre ailleurs, cela me parait + important pour l'avenir du territoire (local).
Sinon:
Pour ma part, je n'ai pas perdu, car je n'avais rien à gagner.
Je ne suis pas joueur et complètement désintéressé par le bien matériel, le pouvoir et l'égo.
Pour finir sur votre dernière phrase, combien de communes, de régions, de gouvernements, de n'importe quel pays "démocratique" que ce soit, ont élu des personnalités .qui soit leur ont plu, soit les ont complètement déçu au cours de leur mandature et ce, depuis le droit de vote pour tous.
Le fait d'être élu par une majorité aussi large soit-elle, ne veut pas dire que l'on prend les décisions pour tous, sans que l'on puisse les commenter ou les contester.
Il y a d'autres pays pour cela.

Isabelle BUAT 22/04/2016 21:29

ça fait bien longtemps que je n'ai plus d'illusion sur la clairvoyance des élus du Conseil Municipal.
Vous avez raison concernant le "parachutage": il est vrai qu'on ne connait rien de l'histoire de notre mairesse avant qu'elle n'arrive à Mellé...
Mes articles ne sont tournés contre personne. Ils ne font que relater des faits et présentent la réalité telle qu'elle est.
L'image renvoyée par notre municipalité n'est pas très flatteuse, j'en suis la première attristée! Vous me suggérez donc de ne rien montrer pour ne pas écorner la réputation de la mairesse...

Après 2 ans de mandat, qui peut nier que le bilan de l'actuelle municipalité n' est pas catastrophique:
Fermeture de la Maison Pierres et Nature entraînant la perte de 3 emplois
Boycott du Mellouën ayant entraîné sa fermeture et la perte de 2 nouveaux emplois
Perte de la licence tabac ( ce qui complique le recrutement d'un repreneur)
Spoliation de la commune avec la cession de la Beurrière: gâchis touristique et patrimonial
Face à ça, les élus n'ont aucun projet à proposer...

Vous me dites:" vous n'acceptez pas d'avoir perdu"... J'ai été la plus grande supportrice de Madame Tylek. J'ai mis tout mon cœur et mon dévouement à sa cause et j'ai été insultée et salie par des accusations mensongères qu'elle n'a pas hésité à diffuser dans la presse. Avec une brutalité inouïe, elle a procédé au retrait de mes délégations, sans aucune raison. Je suis toujours restée honnête et aujourd'hui n'attendez plus de moi une once d'indulgence ou de miséricorde vis à vis de cette personne.

C.C 21/04/2016 20:17

En ne donnant pas, au premier "vote", des subventions à deux associations de la commune, cela donne le ton de vouloir affaiblir ou de dénigrer les membres de ces associations, mais aussi d'ignorer leurs publics.
Le fait, que les dès étaient re et rejetés, montrent, que quand même, quelques élus prennent conscience que ce n'est pas les associations qui sont visées, mais plutôt les membres qui les forment, les font vivre et animent la vie locale(qui en a bien besoin)
Le vélo s'est bien maintenu au sprint.....il est passé de 0 à 200 en moins de deux minutes!!!
La vie associative que représente MVE, pendant 8 mois en 2015, avec deux manifestations réalisées (en partenariat avec le commerce local) et une sabordée, n'a pas su égaler le comité des fêtes...Pas sur le plan animations mais biftons. Et ce, deux années de suite...
Il est vrai que les dossards de MVE sont + lourds à porter. Les étiquettes semblent bien plombées ou sont difficilement compréhensibles pour certain(e)s.
L'attribution des subventions ne tient effectivement qu'à un REGLEMENT...mais....de comptes
Cette mascarade n'est qu'une question d'amertume envers des personnes. Mais comme l'a dit le trésorier principal, celles ci ont eu une très bonne gestion et de bons résultats sans endettements et avec des investissements pour 2011 à 2014 inclus (soit le budget 2014/2015), et sans augmentations d'impôts pendant dix ans, dans un canton des moins taxés d'Ille et Vilaine.
Messieurs et mesdames les administrés, revoyez la profession de foi de la campagne électorale de cette "nouvelle" municipalité.(puisque le mot "ancienne", revient si souvent)
Je ne puis que leur soumettre d'analyser un peu + tout cela, toutes les affaires qui sont la base d'une défiance qui est relatée sur ce blog.Comme EPIC et P&N, Mellouen, Beurrière...Lors des conseils municipaux, l'inexistence de dialogue avec le public(qu'il y avait pendant l'année 2014) et un règlement (même légal, c'est la loi) donnant un temps de paroles chronométré (3 minutes par thème abordé, il me semble) aux conseillers qui souhaitent s'exprimer.
Les habitants retiendront les faits et les explications que pourront leur apporter quelques "détracteurs".
La gestion passe, l'opinion, reste.

Faire son mea-culpa, ou revoir son orientation politique au sein d'un conseil municipal dont on est en dissidence, ou en dissonance est certainement + clairvoyant que de faire la sourde oreille, et de se faire entièrement guider à l'aveugle pensant que c'est, seul, le guide qui endosse les responsabilités.
113 jours sans Mellouên, c'est presque comme la 113éme cigarette sans dormir (HF.T), cela part en fumée; et en insomnies. En tous cas, c'est gâcher.

Erik MEIJER 21/04/2016 14:19

Les écrits restent, les paroles s'envolent... sauf quand c'est filmé...

Quel sera le bilan de cette municipalité ?
Sont-ils et seront-ils fières et heureux de leurs actions ?
Pour le moment je trouve qu'ils détruisent plus qu'ils ne construisent...
...sans parler des méthodes ridicule de management de Thérèse TYLEK !

Erwan BOURREAU 21/04/2016 00:14

Toujours aussi affligeant. Le "souci démocratique" dans la bouche de Mme Tylek, quand on voit la teneur du conseil, c'est d'un ridicule... Bref, c'est une honte, comme toujours...

de BAILLIENCOURT 20/04/2016 23:42

Pour ceux qui sont un peu pressés le vote de la subvention à l'association Mellé Vous-En ! se situe à partir de la 12eme minutes de la troisième vidéo (l'intégrale).

Merci encore Isabelle pour ton courage et ton travail qui permet à chacun d'apprécier la démocratie telle qu'elle s'exerce dans notre commune.

"Le véritable obscurantisme ne consiste pas à s'opposer à la propagation des idées vraies, claires et utiles, mais à en répandre de fausses" (Johann Wolfgang von Goethe)

de BAILLIENCOURT 20/04/2016 23:17

Beaucoup de choses à dire en lien avec ce conseil municipal en effet, dont le vote tragi-comique (que ce soit sur le fond ou sur la forme) des subventions aux associations.

Que nos élus ne soient pas sensibles aux valeurs de démocratie participative qui mobilisent les adhérents de Mellé Vous-En ! (favoriser l'expression des citoyens demande un minimum de courage politique...) est une chose mais ne pas soutenir les actions qui favorisent la rencontre des habitants et l'animation du village en est une autre !

Après une année d'existence je fais le (triste) constat, comme Président de Mellé Vous-En !, que la municipalité continue à nier l'existence de notre asociation, ce qui revient aujourd'hui à mépriser près de 10 % des Melléens...