Sainte Isabelle partie 2. Y'a pas de fêtes sans cadeaux!

Publié le par Isabelle BUAT

Sainte Isabelle partie 2. Y'a pas de fêtes sans cadeaux!

La mairesse a "vendu" le site de la Beurrière, 63 336 m² pour la somme de 60 000 euros, soit 1 € le m².

On est en droit de se demander si cette somme suffit à couvrir les frais nécessaires pour la réalisation de cette vente. Quel bénéfice reste t-il à  la commune?

J'ai demandé le bilan financier de cette opération dès le 3 Juillet 2015, il ne m'est toujours pas parvenu. C'est pas bon signe !

Pour réaliser cette vente, l'immeuble a été présenté comme une ruine. "La Beurrière, c'est une verrue, il faut s'en débarasser" répétait la mairesse et certains conseillers.

Aujourd'hui, pour justifier le cadeau de 13 619.40 € aux acquéreurs, ces bâtiments sont redevenus en "bon état" (dixit la mairesse)!

Comment madame Tylek peut-elle offrir cette somme alors que le bâtiment de la Beurrière a été donné comme une ruine?

Pendant les débats, la mairesse  endort tout son p'ti monde, et  invente tous les prétextes pour empêcher le débat.

Et ils sont tous d'accord!

Ah la belle équipe que voilà! Toujours dans l'intérêt communal!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 17/03/2016 10:33

Mon dieu, je vois que cela s'arrange à Mellé. Il fait bon vivre à Mellé.....

anonyme 15/03/2016 20:32

Ce que je vois c'est que ce site est clairement un site pour que les pro ancien maire puisse s'exprimer?

Dommage... 22/03/2016 20:44

Ce site, contrairement au conseil, est un endroit où tout le monde a le droit de s'exprimer. C'est un endroit qui revendique la liberté d'expression, dans la limite du respect de chacun.
Dommage que tout le monde n'en profite pas, car rien ne les empêche de s'exprimer.
Mais peut-être que personne n'a de réponse à cette vérité, car ils ne voyaient pas les choses sous cet angle.
Pour certains, la vérité se revendique avec : les on dit que... , les si vous saviez... et tous les sous-entendus mensongers qui finissent par avoir bonne presse. Mais ici la preuve est faite, sur ce blog et elle ne ment à personne. C'est rassurant de savoir qu'elle permet de remettre les choses à leur place.

Isabelle BUAT 16/03/2016 11:35

Puisque vous pouvez-vous même vous exprimer, c'est la preuve que non. Petit rappel, j'étais sur la liste de Madame Tylek.

Un ami de Mellé d'antan 06/03/2016 09:54

Ce qui parait étrange, c'est que peu de conseillers prennent la parole, et ne s'interrogent pas plus que cela sur ce sujet qui semble important. Important pour la commune, la perte d'un site, la perte de commerce et d'emplois, ainsi que sur les retombées futures, qui seraient négatives par le manque d'attractivité du village et de ses petits atouts. Important aussi pour ces élus, car ils se sont engagés en votant les délibérations amenant a cela. En avaient ils vraiment connaissance ou saisi la teneur? Si une demande n'est toujours pas parvenue, depuis juillet 2015, sur le budget, les sommes acquises et déboursées, alors, pourquoi? Invoquer l'obligation de silence car ils sont enregistrés ou en cours par les tribunaux compétents, ne tient pas. La communication des sommes ventilées tient du budget de la commune. Ce que je constate, c'est que le temps ne fait pas oublier les faits aux habitants, et cela sera encore le cas pour cette affaire. Après avoir claironné dans les journaux sur des disparitions de documents lors du changement de municipalité, avoir prétendu faire un Epic et évincer une association, avoir demander la carotte aux gérantes du café, j'espère que les élus creusent davantage et lisent de leurs yeux les documents qui ont déclenché ses affaires, ainsi que les justificatifs de retour . Qu'ils épluchent davantage ce qui arrive sur la table du conseil lors des séances. Vous vous engagez personnellement et au nom de tous, majorité et opposition. pour un avenir dont on vous félicitera, ou pas. Pour le moment, c'est du genre grisaille.

Quel gâchis ! 06/03/2016 18:33

en effet, le territoire se meurt, et il aura fallu peu d'effort, à peine 2 ans pour tout détruire sans rien proposer, c'est désespérant... Cela ne fait que confirmer la volonté politique de terre brûlée. Ces élus sont-ils menacés, menés par le bout du nez ? Auraient-ils peur qu'on atteigne leur grand pouvoir ?
Ils n'avaient pas d'expérience, mais ne sont-ils pas responsables de ce qui arrive ?

Sam suffit 05/03/2016 07:06

A parti de la 23ième seconde, je ne comprends pas très bien pourquoi madame La Maire rajoute "comme par hasard" sans développer davantage. Un commentaire qui alimente encore les griefs semble t il! Peu de gens étaient informés de la vente du site, et donc encore moins du compromis de vente. Est ce qu'elle sous entend que ce sont des faits vraiment dus au hasard? Ou a des opposants à cette vente?,ou aux acquéreurs? Il faut développer un peu plus...Cela ne fait qu'envenimer les débats. Ce qui m'étonne, c'est qu'un bâtiment estimé à zéro, ou à peu près, donc une ruine, puisse avoir été indemnisé à une telle hauteur. D'une part, la mairie aurait du, me semble t il, revoir son contrat d'assurance lorsqu'elle a su l'estimation des domaines, et ainsi l'assureur aurait été prévenu d'un changement de valeur immobilière. la cotisation amoindrie. D'autre part, il y a eu des dégâts occasionnés il y a deux ou trois ans, est ce que le différentiel (dégâts antérieurs et actuels) a été appliqué? En tous cas, si la communication autour de cette vente d'un bien public avait été faite dans la presse, certainement que d'autres personnes auraient été intéressées.

Une Melléenne 02/03/2016 10:22

A ce prix là, on ne comprend pas qu'il n'y ait pas eu d'autres intéressés !
60 000 € les 63 000 m2 comprenant le terrain, un grand bâtiment d'habitation en granit, hangars, pièce d'eau dans un site paysager remarquable. J'en connais plus d'un qui se serait porté candidat !
Surtout avec en prime un chèque de 13 000 €, ce qui revient à 60 000 - 13 000 = 47 000 €. Une affaire comme cela, à ce prix là, il fallait vomir cet endroit pour vouloir s'en débarrasser avec tant d'empressement !
C'est scandaleux !
Les élus seraient-ils complices d'une telle indifférence au patrimoine ?
Qui connaissait la mise en vente du site de la Beurrière ?
N'y a-t-il pas eu d'autres candidats, avec des projets intéressants ?
Quel coût pour la commune ?
La vente est-elle suffisante pour combler la liste de tous les frais engagés ?
Ne nous a-t-on pas crié haut et fort qu'un sou était un sou ?
Certains doivent se sentir bien trahis aujourd'hui !

Des gens qui aimaient Mellé 02/03/2016 08:23

Quelle déception pour les visiteurs, nous avons connu la dynamique et l'accueil remarquable de Mellé et maintenant quelle tristesse devant si peu d'ouverture d'esprit de la part des élus, mentalité d'un autre temps !
On est en 2016 ! Réveillez-vous !

Un Mélléen 01/03/2016 14:32

Le verbe dénoncer peut prendre plusieurs sens dont celui de "Révéler quelque chose, le faire connaître publiquement comme néfaste" (Larousse) En ce sens votre combat est utile et nécessaire car c'est de l'argent public qui est confié aux mains de ces élus "gestionnaires".
Merci Madame BUAT

boutron 01/03/2016 09:44

habiteriez-vous à Dallas? quelle honte pour des élus surtout Madame le maire.

Une melléenne 29/02/2016 22:01

Mais que les questions de Madame Buat dérangent !!!
Quel violence au sein de ce conseil !!
Généreuse quand même l'assurance 14000€ pour quoi exactement ?? Quand on sait que le bien a été vendu 60000€ , les dégradations devaient vraiment être très importante !!
A qui , ça profite vraiment ??
Quel violence quand même, attention à vous Madame Buat !!
Allez courage dans un combat tellement lamentable !!

Isabelle BUAT 16/03/2016 11:33

Il me semble que vous êtes mal informé car l'ancienne municipalité n'avait mis en vente que l'immeuble et le hangar. Si les gens avaient été informés que ce site, avec un immeuble de 250 m2 un hangar de 200 m2 et un plan d'eau de 13 000m2 était à vendre pour 60 000 €, il y aurait eu beaucoup de candidats à l'acquisition !

anonyme 15/03/2016 20:31

Je pense que vous avez tous oubliés que l'ancien maire voulait faire de cet endroit un parc d'attraction quel mégalo et qu'il y a peu de temps lui aussi voulait vendre ce site ,je vous signale aussi que le pris de vente a été fixé par les domaines(organisme d'état )où est donc le problème?Ce ne sont pas les élus qui ont fixés ce prix alors ne racontez pas n'importe quoi