La mairesse n'aime pas mon blog

Publié le par Isabelle BUAT

La mairesse n'aime pas mon blog

Dès qu’elle a pris connaissance de son existence, elle a fait un signalement demandant sa fermeture à la direction d’OVERBLOG. 

Voici son signalement:

La mairesse n'aime pas mon blog

Ne reculant devant rien, elle menace même le directeur d’Overblog d’une peine d’emprisonnement. C’est consternant et affligeant!

Les séances de conseil municipal sont publiques. Les élus ne disposent pas de droit à l’image dans l’exercice de leurs fonctions. Toute personne a le droit d’enregistrer et de filmer les séances de conseil municipal et de les publier sous sa responsabilité. Il en est de même pour les comptes-rendus des délibérations des conseils municipaux. La mairesse est d’ailleurs parfaitement au courant, sinon, elle aurait pris des dispositions pour faire interdire ces enregistrements.

La mairesse fait référence à des procédures judiciaires. Il doit s’agir de la plainte en diffamation qu’elle a déposée à mon encontre suite à la lettre ouverte que j’ai distribuée après le retrait de mes délégations.

L’existence de ces procédures ne saurait me priver de mon droit d’expression prévu par l’article 11 de la déclaration des droits de l’homme et des citoyens du 26 Août 1789 : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. »

En faisant ce blog, je ne fais qu’exercer mon droit et même mon devoir de critique d’élue face à la politique que poursuit la mairesse.

Celà montre bien encore l'esprit démocratique qui anime la mairesse... Toute critique doit être sévèrement réprimée!

 

"La liberté d'expression, ce n'est pas "liberté d'expression MAIS", c'est "liberté d'expression OUI"." Luz (Conférence de presse de Charlie Hebdo, le 13 janvier 2015,.)

Devant la volonté de Madame Tylek de faire fermer mon blog et ainsi contrevenir à cette liberté d’expression, on comprend mal sa présence le 9 janvier 2015 à Louvigné du Désert, pour l’hommage aux victimes de Charlie Hebdo et la défense de cette liberté d’expression.

Le droit d’expression des élus est une liberté fondamentale et une condition essentielle au débat démocratique.

Mes remarques et critiques fondées sur la base de ce débat démocratique sont étayées par des documents publics, des arguments et des faits.

Je n’emploie pas d’injure pour appuyer mes remarques. L’exposé argumenté des faits se suffit à lui-même. Je ne critique pas la personne privée de la mairesse, mais certaines décisions et sa façon de gérer la commune.

Cette tribune présente la face cachée de ces décisions municipales, que les habitants ne peuvent découvrir à la lecture du journal municipal ou à l’écoute de nos élus.

Faute de pouvoir peser sur les décisions du Conseil Municipal j’ai ainsi décidé d’informer.

Je rappellerai une phrase de Jacques Prévert :

Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie.”

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marcheur du week end 22/05/2016 21:59

connaissant bien Mellé et sa campagne (gamin j'allais avec un copain passer des après midi a la carrière des grettes )
je me suis déplacé de quelque centaine de km pour me balader dans la campagne le week end de la pentecote et j'ai eu quelques surprises : le désherbant /débroussaillant en principe interdit près des cours d'eaux allègrement distribué dans un ruisseau entre rouviel et la touche (les pécheur plus en aval vous remercieront !
des dépots /décharges sauvages plus ou moins camouflée sous des végétaux mal brulés (entre les landes et l'aucrèchela c'est carrément dans une zone humide ,une carcasse de voiture incendiée avec les arbres environnants,la aussi pres de l'aucrèche ;ensuite sur une autre route près d'un cuma un trou creusé avec des tas de bidon plastic et autres résidus toxiques mal brulés ,camouflé par des branches ;plus loin en revenant vers le bourg je croise 2 idiots sans casques sur un quad (futur clients d'un centre de rééducation quand ils auront perdus une partie de leurs cerveaux en cas de chutte ,ils n'en n'ont sans doute pas de cerveaux )
en discutant avec de très rares randonneur il me disent avoir peur des tracteurs plus large que les route qui passent sans ralentir avec le téléphone collé a l'oreille (manifestement l'interdiction du tel au volant ne les concernent pas ,que fait votre mairesse ??)
on peut continuer comme cela d'autre dépots/ décharge sont présent un peu partout
je suis passé près de la beurrière ,impossible de se garer !un rideaux de fer tout autour ! il manque les miradors et les gardes chiourmes armés jusqu'aux dents près a tirer ,on croirait un camp (pour les opposants ????)
bref que fait le conseil municipal ?
plus d'accueil ,le seul commerce fermé !
enlevez donc ces panneaux ballade durable ,pierre et nature ...ect qui sont a l'entrée du village
ils n'ont plus lieu d'ètre !
remplacez par un panneau "étranger passe ton chemin ,tu n'est pas le bienvenu "
c'est vrai qu'un jumelage avec une localité de Corée du nord serait bienvenu !

un randonneur du dimanche
;

Patrick 12/02/2016 18:43

Continuez dans votre droit à publier, ce qui peut informer autrement les habitants de votre commune.
Bravo et dites bien à cette élue que la Bretagne n'est pas jummelée avec la Corée du Nord.
Un Breton